zèbre surdoué philo-cognitif et l'écriture manuscrite

Beaucoup d’enfants « zèbres » consultent pour des problèmes d’écriture. Surtout à cause de l’illisibilité et le sentiment qu’écrire à la main est un frein. Résultat : un dégoût de l’écrit s’installe.

Attention, ce n’est pas parce que votre enfant a une écriture illisible ou n’aime pas écrire qu’il est forcément précoce !

Guide de la graphothérapie et de la rééducation de l'écriture manuscrite

La douance, phénomène attribué aux enfants dont la maturité intellectuelle dépasse celle des autres enfants, est le terme traduit de « gifted » : doué et douance, doué se relient à la même racine que don, mais par un chemin différent.

Le mot don vient du latin donum, lui-même du verbe dare « donner, offrir ». Le don est désintéressé et dans un sens figuré, le don manifesté par une personne est une aptitude innée, que lui a donnée en quelque sorte… la nature. On peut y voir aussi la traduction de « dot« , de « lot« .

Ainsi l’enfant haut-potentiel est affublé d’un tel lot que ça en devient un poids car tout est trop, ou hyper. L’hyperactivité et/ou l’hypersensibilité des enfants surdoués sont des freins considérables, non à l’apprentissage de l’écriture, mais à l’harmonie du geste.

Ça va tellement vite dans leur tête et il y a tellement d’informations dans leur cerveau, que la main, la coordination motrice, ne suit pas. Il y a donc une discordance entre leur activité cérébrale et leur geste.

Comment ça se voit dans l’écriture ?

Leur écriture est heurtée, saccadée, des oublis de lettres, absence de ponctuation et télescopages de beaucoup de lettres.

Cela donne une écriture illisible car trop rapide, comme si la vitesse aspirait les lettres et les rendait difformes. Souvent leur écriture est très anguleuse et bâtonnée.

exemple écriture enfant haut potentiel HP - graphothérapie
exemple écriture enfant haut potentiel HP – graphothérapie

Comment puis- je aider mon enfant Haut-potentiel à mieux écrire ?

Tout est une question d’harmonie et de détente. Surtout pour les enfants surdoués. La manière dont ils ressentent tout ce qui se passe crée des angoisses et un stress incompréhensible pour les normopensants !

La relaxation, la visualisation analytique, des exercices de Brain Gym, de détente du geste, de verbalisation sont les essentiels de la graphothérapie pour ces enfants.

La graphothérapie, avec cette approche globale et psychologique de l’écriture est une aide précieuse pour les enfants surdoués mais aussi pour leurs parents !

Le parcours de graphthérapie n°3 de EPISTOLA a été conçu pour les enfants HP !

 

Pour aller plus loin :

Tester gratuitement l'écriture de mon enfant

Recommended Posts